ULTRAS DE YOUGOSLAVIE

Tiré de "Une vie pour rien?" n°2-Décembre 1997

Les groupes de supporters yougoslaves sont assez peu connus dans les monde ultra européen pourtant ces fans sont souvent fait remarquer par leur ambiance et leur violence. Depuis le conflit national, les équipes d'ex-Yougoslavie évoluent dans différents championnats et certaines ont même disparu (entraînant les groupes ultras). Nous avons donc décidé d'interviewer un supporter serbe pour connaître un peu mieux ces fans.

Est-ce que le niveau du championnat a baissé depuis la guerre ? Est-ce que ça s'est ressenti sur les supporters ?

Il y a moins de violence depuis la division de la Yougoslavie parce qu'il n'y a plus beaucoup de groupes ultras. Ils sont assez peu pour être suffisamment importants pour être en compétition. Il y en a seulement quelques-uns qui sont plus importants que les autres, alors qu'avant la guerre il y avait des très grands groupes dans chaque région, et c'était un challenge de les rencontrer.

Peux-tu nous présenter les groupes de supporters les plus actifs en Yougoslavie ?

Les plus gros groupes ultras sont « Grobari » (Gravediggers), supporters du FC Partizan, et « Delije » supporter du FC Crvena Zvezda (Etoile rouge de) . Ces deux clubs sont de Belgrade. Vodina a aussi un grand groupe ultra qui s'appelle « Red Firm ». Les autres clubs n'ont pas beaucoup de supporters, mais je dois mentionner « United force » supporter du FC Rad (FC Work) parce que ce sont des fanatiques et beaucoup de supporters ont peur d'eux (je ne supporte pas le FC Rad donc je ne parle pas objectivement). Bien que le FC Obilic soit 1er en championnat, ses supporters n'assurent pas. Ils se donnent le nom de « Vitezovi » (chevalier). La moitié du groupe est composé d'anarcho-hippies-punk, quelques-uns sont des skins nazis et le reste sont des drogués ; quel melting-pot ! Les paroles de leurs chansons sont du style « On encule vos mères…», ils n'ont qu'une bonne chanson qui est l'hymne officiel du club.

En France, on rapproche les supporters yougoslaves du modèle italien plutôt que du modèle anglais, est-ce fondé ?

Avant la guerre, les Ultras étaient plus près du modèle italien. « Torcida » a été le 1 er groupe Ultra à utiliser des pots de fumée, des fumigènes et autres artifices pyrotechniques. Ils étaient supporters du FC Hajduk Split (Croatie). Split était proche de l'Italie, il était normal qu'ils soient les 1ers à copier les Italiens. Les autres supporters ont suivi les « Torcida ». Quelques groupes comme « Grobari » et « United force » ont toujours été proche du modèle anglais. Sans ou avec peu de torches, chants, tambours et écharpes. Maintenant, les fumigènes ne sont plus aussi populaires ici mais tu peux encore en voir dans les tribunes.

A quel niveau placerais-tu les supporters yougoslaves dans la hiérarchie européenne ?

Je ne peux pas te répondre car je n'en connais pas assez sur les différents supporters européens. Mais je sais que les Belges ne laissent pas les supporters du FC Crvena Zvezna aller en Belgique pour voir leur équipe jouer, ce qui en dit long sur notre réputation (modeste de ma part, non).

Les supporters des clubs yougoslaves se sentent-ils concernés par l'équipe nationale ?

La majorité des Ultras ne s'impliquent pas dans le soutien de l'équipe nationale. Et je ne sais pas pourquoi car moi, je supporte et j'aime notre équipe nationale.

De violents incidents avaient éclaté juste avant le début de la guerre lors d'un match entre Serbes et Croates. Peux-tu nous en rappeler les faits ? Quel impact cela a-t-il eu ?

Tu parles sans doute des bagarres qui ont eu lieu durant le match entre le FC Dinamo (Zagreb) et le FC Crvena Zvezda (Belgrade). Je sais qu'une chaîne de TV française a fait un reportage sur la guerre en Yougoslavie et qu'ils ont commencé par ces incidents. Je ne me rappelle plus l'année exacte (1990 ou 1991), mais le match se jouait à Zagreb, la capitale de la Croatie. Environ mille (peut-être quelques centaines de plus) supporters du FC Crvena Zvezda (« Delije ») et pas seulement de Belgrade, étaient venus au match. Ce match n'avait pas pu être joué car des bagarres ont éclaté juste avant le coup d'envoi. C'était les plus gros incidents que l'on ait vu en Yougoslavie, et ils opposaient effectivement les Serbes et les Croates. A ce moment, les hommes politiques des deux côtés (Serbes et Croates) essayaient d'obtenir un maximum de voix, et les tribunes leur offraient de très bonnes possibilités.

Les politiciens réveillaient le nationalisme et la haine entre Serbes et Croates qui existait depuis la 2 ème guerre mondiale. Les incidents entre ces deux communautés étaient courant, pourtant le FC Crvena Zvezda a beaucoup de supporters en Croatie, Bosnie et Herzégovine ainsi que dans les autres parties de la Yougoslavie. Actuellement , le FC CZ a toujours des fans à ces endroits.

Il y a quelques mois, quand la Yougoslavie jouait contre la Slovaquie (qualification pour France 98), quelques gars de Zagreb sont venus au match avec une grande banderole « Delije Zagreb ». J'ai su qu'ils avaient eu de gros problèmes avec les Bad Blue Boys quand ils y allèrent. 

Est-ce que les causes des conflits entre supporters à l'époque étaient les mêmes que celles qui ont déclenché la guerre ? Si oui, trouves-tu normal que les tribunes soient le théâtre de tel débat ?

Laisse-moi te dire quelques chose, la cause des conflits sur la scène politique était et est toujours l'argent. Les politiciens se battaient entre eux car ils voulaient plus d'argent pour eux-mêmes. Ils ne s'intéressaient à rien si ce n'est qu'à eux. S'ils s'étaient souciés de quelque chose, il n'y aurait pas eu cette terrible guerre. Les causes des incidents entre ultras étaient normales, les mêmes que partout dans le monde, mais beaucoup s'inspiraient aussi du nationalisme. Les kops ne sont pas des endroits pour ça, mais à l'époque, les gens étaient fous et trop aveuglés.

Aviez-vous l'occasion de vous intéresser au foot pendant la guerre ? Est-ce que l'armée recrutait parmi vous ?

Beaucoup d'ultras plus âgés (18 ans et plus) sont allés faire la guerre, et ils étaient presque tous volontaires. Certains d'entre eux pensaient combattre pour les Serbes, leur peuple et leurs droits, d'autres s'engageaient juste parce que ça leur donnait une chance de devenir riche comme Zeljko Raznjatovic Arkan, qui était le leader des « Delije », et qui est maintenant l'une des personnes les plus riches de Serbie. Il était (et est toujours) un voyou très connu, et un criminel de guerre mais il est considéré comme un héros (grâce à ça, il est maintenant propriétaire du FC Crvena Zvezda et l'un des propriétaires du FC Obilic). Beaucoup de ceux qui se sont battus pour ce qu'ils croyaient, sont rentrés désappointés et fous chez eux. La majorité d'entre eux ne viennent plus dans les tribunes.

Les supporters (et les skins) semblent très politisés. Est-ce dû au climat général du pays ?

Beaucoup de skins sont impliqués en politique, mais la majorité d'entre eux sont juste des jeunes qui trouvent qu'être nazi est marrant et ils sont peu nombreux à croire vraiment en cette idéologie. D'autres skins sont nationalistes tout comme de nombreux ultras, et il y en a juste quelques-uns (skins et ultras) qui ne semblent pas s'intéresser à la politique. Les ultras sont moins impliqués en politique, dans le sens où l'on ne les voit plus brandir les drapeaux de partis politiques lors des matchs de foot (comme ils le faisaient juste avant la guerre), car les politiciens qu'ils avaient soutenus les ont laissé tomber plusieurs fois.

Comment la guerre a-t-elle fait évoluer les mentalités des supporters ?

La principale conséquence est que tous les ultras regrettent l'ancienne Yougoslavie. Aujourd'hui, nos championnats et plus généralement notre football, sont de la merde. Alors que dans les jours précédents la guerre, notre football était bon. De bonnes équipes, beaucoup de plaisir… je vous rappellerai qu'à ce moment-là, le FC Crvena Zvezda était champion du monde. C'était bien de voyager à travers la Yougoslavie  ; en Croatie, Bosnie et Macédoine… juste pour voir ton club favori jouer et pour prendre du plaisir.

Que penses-tu de la coupe du monde 98 ?

Je pense que la Yougoslavie va gagner, sinon ce sera l'Ecosse. En tout cas, j'espère juste que les Allemands et les Italiens perdront, je ne peux pas supporter leur football.

Reportage diffusé sur Arte

 

Ces graves incidents ont fait de nombreux blessés (une cinquantaine de policiers et de très nombreux supporters) se sont poursuivis dans la ville (coup de couteau, voitures retournées, coups de feu…) pendant toute la nuit. Au départ, les Croates fêtaient la victoire de leur parti lors des dernières élections et voulaient chasser les « envahisseurs » serbes de Belgrade. Furieux de voir ceux-ci (les Serbes) détruire les panneaux publicitaires du stade, ils (les Croates) les auraient chargés. Le lendemain, les divers parlements se sont réunis pour prendre des meures d'urgence…